antoine-jockey

©Philippe Assalit

Antoine Jockey

Né à Beyrouth en 1966, Antoine Jockey a vécu à Paris de 1990 à 2016. Aujourd’hui, il partage sa vie entre Sète et New York. Traducteur en français de poètes arabes majeurs tels que Abdul Kader El-Janabi, Wadih Saadeh, Paul Chaoul, Sargon Boulus, Abbas Beydoun et Salim Barakat, il est aussi critique littéraire au quotidien panarabe AI-Hayat.

Depuis 2003, il fait partie du comité international de coordination du festival de poésie Voix Vives.

Dernières traductions : Promenade ceinturé d’explosif – Kadhem Khanjar (La Crypte), , Marchand de sang – Kadhem Khanjar (Plaine Page), Cadavre dans une maison obscure – Mazin Mamoory (Lanskine)